Radiofréquence Unique - [ imprimer cette page ] Unique by Corpoderm
Qu’est ce que la radiofréquence ?

Souvent utilisée en matière de cosmétique, la radiofréquence désigne un traitement de la peau grâce à une émission d’ondes courtes. Pendant son application, les ondes courtes génératrices de chaleur vont pénétrer dans les couches superficielles de la peau. Cette production de chaleur apporte un effet bénéfique, en effet, cette technique stimule la production de fibres, collagène et élastine, elle entraîne également la contraction des fibres existantes. Cette contraction est source de tension qui apporte à la peau sa fermeté, une bonne méthode pour lutter contre les relâchements cutanés.

Les avantages de la radiofréquence unipolaire dermo-contrôlèe


Si en général la séance de radiofréquence est un peu douloureuse et nécessite l’emploi de crèmes anesthésiantes, cette nouvelle génération est plus performante et plus confortable. La séance avec la radiofréquence unipolaire dermo-contrôlée ne nécessite pas l’usage d’anesthésiants car elle est indolore. En plus de cette douceur, ce nouvel appareil a une zone d’application plus large. En plus d’un traitement visage, vous pouvez également l’utiliser pour le cou, l’abdomen, les bras et les cuisses. Une séance avec UNIQUE apporte à votre peau un nouvel éclat de jeunesse et une mise en tension immédiate. En dehors d’une rougeur qui disparait après quelques heures, la séance n’apportera que du bonheur pour votre peau.


Les séances de radiofréquence 

Comment se déroule une séance de radiofréquence? Rassurez-vous, le traitement est conçu pour vous apporter confort et sécurité pour un soin en douceur de votre peau. Avant la séance, le client doit d’abord passer par une étape de démaquillage, celle-ci est obligatoire avant tout traitement du visage. Ensuite, l’esthéticienne applique une couche de gel conducteur sur la zone à traiter puis la tête de traitement. Une sensation de douceur va envahir votre peau lors de cette seconde étape. Cette sensation agréable est provoquée par le réchauffement du derme qui entraîne la stimulation du collagène et d’élastine. Une fois la séance terminée, une rougeur fugace apparaîtra sur la zone traitée et vous pouvez terminer le traitement avec l'application avec un soin ou masque.

Durée du traitement

La durée du traitement varie en fonction de la zone. Exemple pour le visage, 20 mn de traitement suffisent pour diminuer les rides et les traces laissées par l’âge. Pour les zones plus larges, 4 à 6 séances sont à prévoir. Il faut laisser une période d’une à deux semaines entre chaque séance pour permettre au collagène d’agir sur la zone ciblée. Pour un traitement d’entretien, une séance par mois est conseillée pour redonner à votre peau un nouveau rayonnement de jeunesse.







Définitions

Le drainage lymphatique :
permet de diminuer les liquides et les toxines dans lesquels sont emprisonnés les adipocytes du tissu affecté de cellulite.

  • Pourquoi le drainage lymphatique aide-t-il à lutter contre la cellulite ?

La cellulite, cet aspect de peau d'orange de la graisse située dans les zones "féminines" de stockage des graisses (hanches, cuisses, culotte de cheval...), est aggravée par les troubles circulatoires (insuffisance veineuse, oedeme, troubles de la circulation lymphatique...)

Le drainage lymphatique est un massage doux réalisé le plus souvent par un masseur kinésithérapeute, qui aide les petits vaisseaux lymphatiques à faire remonter le liquide lymphatique vers les veines et le coeur.

Le drainage lymphatique "décongestionne" donc les jambes et les cuisses de la lymphe qui a tendance à s'y accumuler.

Le drainage lymphatique lutte donc contre les troubles circulatoires lymphatiques qui aggravent la cellulite.

  • Comment se passe une séance de drainage lymphatique contre la cellulite ?

Le drainage lymphatique est généralement effectué au cabinet d'un masseur kinésithérapeute. 

Le drainage lymphatique peut concerner uniquement les membres inférieurs lorsqu'on veut insister sur les zones où se trouve la cellulite, mais il s'agit généralement d'un drainage de l'ensemble du réseau lymphatique superficiel. Le drainage lymphatique concerne donc généralement l'ensemble du corps (épaules, ventre, jambes...). Le drainage lymphatique est souvent long (une heure en moyenne)

Le drainage lymphatique consiste à aider la lymphe à remonter vers le coeur en pressant et en effectuant des petites dépressions sur le réseau lymphatique au moyen des mains. Le drainage lymphatique est donc une sorte de massage doux de nombreuses zones du corps, consistant à appuyer doucement et de façon répétitive sur des zones importantes pour le drainage de la lymphe au sein des canaux lymphatiques

Le drainage lymphatique est donc souvent suivi d'une sensation de bien-être et de légèreté car la lymphe qui s'était accumulée dans les tissus et pouvait causer des sensations de lourdeurs et de gonflements, a été drainée vers les veines et le coeur.

Le drainage lymphatique apporte aussi des bienfaits sur la circulation veineuse, notamment lorsqu'il existe une insuffisance veineuse (varices, varicosités...)

Le collagène :
à la fois dans la peau et les tissus sous-cutanés, il permet à l'ensemble de la structure d’acquérir de la fermeté grâce à la réorganisation du septum fibreux et à l'épaississement de la peau adjacente.

Le collagène est une glycoprotéine fibreuse dont le rôle peut être comparé à une armature. C’est la protéine la plus abondante de l’organisme. Il est secrété par les cellules des tissus conjonctifs.
Contrairement à l’élastine présente aussi dans les tissus conjonctifs, le collagène est inextensible et résiste bien à la traction. Il est constitué de différents types selon leur localisation. Il est notamment indispensable aux processus de cicatrisation. Après certaines transformations, on peut en faire de la colle.

  • Une protéine structurale

La triple hélice de tropocollagène

Les biochimistes connaissent aujourd’hui plus de 100 000 protéinesgs. Ces molécules interviennent dans de nombreux processus. Certaines sont au cœur de l’immunologie. D’autres ont une activité enzymatique indispensable au bon fonctionnement de la machinerie cellulaire. D’autres encore forment les récepteurs membranaires par lesquels les cellules interagissent avec le milieu environnant. Quelques-unes, enfin, participent à la structuration des organismes. C’est le cas du collagène, une protéine essentielle des tissus conjonctifs des Animaux.

  • Une molécule très abondante

Les protéines se séparent en deux catégories. Les protéines fonctionnelles interviennent dans des processus biochimiques (enzymologie, immunologie, récepteurs membranaires, etc.). Les protéines structurales façonnent les organismes en contribuant à leur structure. Parmi celles-ci, le collagène est particulièrement représentatif. Cette protéine fibreuse est de loin la plus abondante chez tous les Mammifères : elle représente un quart de leur protéines, soit environs 5% de leur poids.



Le tissu adipeux :
Le tissu adipeux est une glande endocrine impliquée dans le stockage des graisses et organe producteur de signaux hormonaux tels que la leptine et la résistine. Sur un sujet non obèse, le tissu adipeux est composé de 20 à 30 milliards d'adipocytes.

Chez la femme, le tissu adipeux représente de 20 à 25 % de la masse totale tandis que chez l'homme, elle varie de 15 à 20 %. On appelle cellulite un amas de graisse disgracieux.

Le tissu adipeux est aussi capable de transformer certaines hormones, en particulier des stéroïdes sexuels. Il est important de remarquer que la production adipocytaire est généralement dépendante du degré de développement du tissu adipeux, et donc qu’ils sont produits de manière inadéquate au cours de l’obésité.

Les individus sous-alimentés perdent une grande partie de leur graisse ainsi que de la masse musculaire, le corps utilisant ces tissus pour produire de l'énergie par catabolisme, ce qui permet aux fonctions vitales de rester actives (le système nerveux et les muscles du cœur, notamment).


La radiofréquence Unipolaire :
La radiofréquence est un traitement de remodelage corporel non invasif, non ablatif et sans éviction sociale. Il n'y a pas d'anesthésie.

Il y a deux types de technologie de radiofréquence: UniPolaire et BiPolaire.

- La radiofréquence bipolaire pénètre entre 2 et 6 mm dans les tissus, permettant un changement superficiel et structurel.

- La radiofréquence unipolaire a la capacité de pénétrer 20 mm dans le tissu, atteignant ainsi le tissu adipeux et la cellulite.

Indications :

  • Traitement de la cellulite
  • Resserrement de la peau
  • Modelage complet du corps
  • Thérapie dermique volumétrique
  • Lissage post liposuccion

sources : dermatonet - wikipedia - chirurgie esthetique info
     
Unique by Corpoderm